Adresse e-mail Téléphone Facebook Instagram Twitter Première page Dernière page Télécharger Recherche Youtube Xing Date Heure Lieu Connexion LinkedIn Profil Déconnexion WhatsApp Info Contact Pinterest

Monter des cloisons sèches

Poser des cloisons en plaques de plâtre, pas à pas

Vidéo explicative

Une chambre d'enfant supplémentaire ou espace de bureau pour travailler à domicile ?

Réaliser des cloisons sèches à l’aide de plaques de plâtre et d’une ossature permet d’aménager ou de transformer un logement de manière simple et rapide, sans modifier la structure.

Des solutions bien pensées permettent d’obtenir d’emblée les résultats souhaités et d’encourager les bricoleurs, même novices, à entreprendre des projets tels que les aménagements intérieurs.   

Nous vous accompagnons à chaque étape de votre projet en vous expliquant tous les détails à connaître pour monter des cloisins sèches et poser des plaques de plâtre.

Monter des cloisons sèches

Dans cet article, vous trouverez des conseils pour installer une cloison sèche, étape par étape.

1. Plan et cotes

Quel sera l’emplacement précis de la cloison ? À quel endroit doivent se trouver les portes, les installations électriques, les gaines, les interrupteurs et les prises électriques ?

Une bonne préparation

Utilisez un cordeau ou un laser pour marquer l'emplacement sur le sol et reportez-le à l'aide d'un niveau à bulle sur les murs et le plafond. Notez les dimensions de votre cloison et calculez les quantités de matériau dont vous aurez besoin. Prévoyez environ 10 % de chutes.

Vous trouverez sur Internet de nombreux outils de calcul de quantités qui vous faciliteront la tâche. Achetez directement les quantités de matériel nécessaire afin de ne pas avoir à interrompre votre travail. Stockez les plaques de plâtre que vous avez achetées à plat et à l’abri de l’humidité, de sorte qu’elles ne se déforment pas. 

Afin d’avoir sous la main tous les outils nécessaires au moment voulu et éviter de vous interrompre en plein travail, commencez par consulter notre checklist.

Les conseils de nos experts pour la pose de cloisons sèches

I. Dès l'élaboration du plan, veillez à ne pas placer les prises électriques et les interrupteurs l'un en face de l'autre sur des plaques rabotées des deux côtés À des fins de protection anti-incendie, maintenez une distance au moins équivalente à un emplacement de l’ossature.

II. Avez-vous un chauffage au sol sous la surface sur laquelle vous souhaitez fixer le bas de votre ossature ? Si cela est le cas, demandez à votre installateur s’il est possible de percer, ou collez les profilés de l’ossature sur le sol à l’aide d’une colle adaptée. Sinon, vous risquez d'endommager les conduites de votre plancher chauffant.

III. Vous prévoyez de grandes portes ? Pour les largeurs supérieures à 90 cm ou les battants de porte de plus de 26 kg, vous devez utiliser dans la structure des profilés UA plutôt que les profilés CW ordinaires.

Conseil : Pour la pose de portes, il existe d’ailleurs des outils utiles permettant d’obtenir très vite des résultats impeccables, même si vous êtes débutant.

2. Outils et accessoires

Seuls les bons outils vous permettront d’obtenir des résultats parfaits. Nos recommandations d’outils et d'accessoires vous donnent un premier aperçu des achats judicieux et utiles à réaliser qui contribueront à la réussite de votre projet de construction de cloisons sèches. Choisissez tout de suite des produits de qualité issus de nombreuses années d'expérience dans leur développement et sur lesquels vous pourrez compter.

Les outils pour votre projet de cloison sèche

2 embouts spéciaux pour vis pour plaques de plâtre à tige réduite

Cutter professionnel pour couper des matériaux solides

Outil pliable 13 en 1

pour le vissage à profondeur limitée des plaques de plâtre

Pour le ponçage ergonomique et contrôlé des surfaces de plaques de plâtre

Couteau pour les loisirs, le bricolage et le camping

Pour le nettoyage des surfaces lisses

Pour un nettoyage professionnel des surfaces lisses

Pour couper les verres d'une épaisseur de 3 à 5 mm

Cutter à lame trapèze léger pour les déplacements

Cutter à lame trapèze léger pour l'artisanat

Pour les installations de prises électriques dans le carrelage et les carreaux de faïence, profondeur de coupe 25 mm

Choisir les bons matériaux

Lorsque vous posez une cloison sèche, vous devez tout d'abord monter une structure. Cette ossature, sur laquelle vous fixerez ensuite les plaques de plâtre, peut être en bois ou en métal. Aujourd’hui, le métal est préféré au bois dans presque tous les projets. Ce matériau permet en effet d’obtenir des mesures précises, il se travaille plus rapidement et a une durée de vie plus importante. Vous trouvez dans les magasins de bricolage les profilés métalliques standard les plus courants :

Profilés UW pour le sol et le plafond

Profilés CW pour les murs et les montants verticaux du milieu

Profilés UA et profilés d’encadrement pour les portes et les couloirs.

3. Monter une structure

Préparez soigneusement le chantier.

Préparer le chantier

Avant de démarrer le chantier, il est conseillé d'installer une bâche anti-poussière :

Il suffit de fixer la bâche transparente extra-épaisse sur le cadre de la porte à l’aide du ruban adhésif robuste livré dans le kit, puis d’entailler la bâche à l'endroit souhaité au dos, de placer la fermeture autocollante sur l’ouverture ainsi créée – c’est prêt. Une fois le chantier terminé, le ruban adhésif se décollera du cadre de porte sans laisser de traces, et vous aurez évité beaucoup de nettoyage et d'efforts. Tout est prêt ? Alors vous pouvez commencer !

3.1. Marquer le tracé du mur

Marquez le tracé du mur à l'aide du cordeau ou d'un laser et mesurez les longueurs de profilés UW nécessaires. Pour obtenir un positionnement optimal, marquez le tracé du mur en collant du ruban adhésif sur le sol.

3.2. Préparer les profilés

Vous pouvez couper les profilés à la longueur souhaitée à l’aide d’une cisaille à tôle.

Conseil : évitez d’utiliser une meuleuse d’angle, car la chaleur de friction abîme la protection anti-corrosion des profilés. Sur la face arrière, appliquez ensuite des bandes d'étanchéité autocollantes en polyéthylène (PE) pour l'isolation acoustique.

3.3. Fixer les profilés UW

Vous pouvez maintenant fixer les profilés au sol et au plafond à l'aide des chevilles à visser qui conviennent. Pour ce faire, utilisez une perceuse avec un foret qui convient et l’embout correspondant. Si la pièce est équipée d’un chauffage au sol, vous devez coller le profilé ou vérifier avec votre chauffagiste qu’aucune conduite ne se trouve là où vous souhaitez percer. Ne posez pas de profilé UW à l’emplacement des futures portes. Le long des murs, les profilés de support sont dotés d’un joint d’étanchéité. Fixez le profilé en suivant les instructions du fabricant.

CONSEIL :

si les trous disponibles ne peuvent être utilisés, il est possible de percer directement dans le mur, à travers le profilé métallique, à l’aide d’un foret multi-matériaux de wolfcraft.

3.4. Monter les profilés CW

Vous pouvez maintenant placer le premier profilé CW dans les profilés UW du sol et du plafond, sans le fixer fermement. Afin de compenser d’éventuelles déplacements du plafond, prévoyez en haut un espace de 2 cm.

Montez ensuite les autres profilés de support en partant du mur et en les séparant d’une distance équivalant à la moitié de la largeur d’une plaque de plâtre. Posez tous les profilés dans le même sens puis assemblez-les à l’aide, par exemple, d’une pince à sertir pour profilés/rails de wolfcraft.

4. Recouper les plaques de plâtre

Pour le revêtement de mur et de plafonds, les plaques de plâtre sont sans conteste le matériau de prédilection : elles offrent un excellent rapport qualité-prix ainsi qu’une protection anti-incendie optimale, et avec les bons outils, leur pose est un jeu d’enfant.

Les plaques de plâtre sont constituées de plâtre recouvert sur les deux faces d’un carton spécial. Pour l’aménagement intérieur, nous vous recommandons les formats de hauteur sous plafond standard en 120 cm de large, ou le format 60 x 250 cm, plus pratique si vous travaillez seul. Si la pièce est humide, vous devez utiliser des plaques hydrofuges spécialement conçues pour les salles de bain, entre autres.

Nous vous proposons dans ce manuel deux méthodes pratiques pour recouper et adapter vos plaques de plâtre.

4.1. Découper des plaques de plâtre en trois étapes

La nouvelle découpeuse pour plaques de plâtre simplifie considérablement la découpe et permet d'éviter de déplacer, mettre sur chant et retourner des plaques volumineuses à plusieurs reprises. Elle est particulièrement pratique si vous travaillez seul.

1. Utiliser la découpeuse pour plaques de plâtre

Placer le rail de 100 cm sur la plaque, faire glisser le chariot avec la lame de découpe sur le carton, puis

2. appuyer légèrement pour rompre la plaque au niveau du trait de coupe. Ne donnez pas de coups brusques : il est important que la couche de carton ne soit pas abîmée.

3. Il n'est désormais plus nécessaire de changer la plaque de position pour découper le carton sur l'autre face. C’est une étape de travail en moins ! Il suffit de faire coulisser le chariot en sens inverse et la lame à crochets intégrée assure une coupe nette de la couche de carton inférieure au retour.

Résultat

La précision de la découpe facilite considérablement tous les travaux de jointement ultérieurs. Il s'agit de lames standard qui se remplacent en un clin d'œil.

Conseil

Si besoin, une rallonge permet d’augmenter la longueur du rail jusqu’à 200 cm.

4.2. Des coupes droites et d'angles précises

La nouvelle règle en T mobile avec fonction compas garantit elle aussi des découpes précises sans écart de report de mesure. Grâce à la graduation bien lisible, les marquages et les coupes peuvent être exécutés de manière précise.

La découpeuse parallèle et coupe-bande à lame trapèze, fournie dans le kit, se positionne et se verrouille simplement sur la règle.

4.3. Ajuster efficacement les arêtes de coupe irrégulières

La stabilité du rabot-bloc permet de lisser les éventuelles irrégularités des arêtes de coupe. Grâce à sa poignée ergonomique, vous bénéficiez d'un outil confortable et utilisable d'une seule main. Et avec sa surface abrasive de 150 x 57 mm, le travail avance rapidement. Le bricolage devient un réel plaisir !

4.4. Découper des évidements, des cercles et des formes libres

Les trous importants et autres évidements sont désormais réalisables avant la pose de la plaque de plâtre sur le mur. La vrille pour panneaux permet d’effectuer à la main des découpes circulaires ou de forme libre, de manière rapide et efficace.

La tige fine à dentelures circulaires (17 cm de long et 5 mm d'épaisseur) se laisse manipuler aisément à l'aide d'une poignée ergonomique bi-matière et elle offre la longueur idéale pour travailler sur cloisons sèches.

4.5. Chanfreiner avec précision les arêtes

Les arêtes de découpes doivent être chanfreinées pour que les plaques ne soient pas simplement posées bord à bord afin de permettre la réalisation d'un jointage optimal des plaques. Ceci demande de la précision et une certaine dextérité. Grâce au nouveau rabot d'angle, pas de problème.

Même les bricoleurs les moins expérimentés peuvent tout de suite réaliser des arêtes parfaitement chanfreinées, de manière rapide, précise et sûre. Il suffit de positionner l’outil, de le faire glisser le long des arêtes de 9,5 ou de 12,5 mm de la plaque de plâtre et c’est terminé.

La triple lame exécute, en une seule passe, un chanfrein précis à 35° avec des arêtes de coupe nettes et propres permettant ensuite d'appliquer l'enduit de jointement de manière rapide et sans endommager la plaque. Vous trouverez ces lames dans vos magasins habituels et il suffit de dévisser trois vis pour les remplacer en un clin d'œil.

5. Les cales universelles et le kit d'immobilisation vous aident à positionner les plaques.

L'ossature est en place. Les plaques de plâtre ont été découpées aux bonnes dimensions. Le mur commence à prendre forme. Prévoyez un joint pour les plaques près du sol. Pour ce faire, les cales universelles wolfcraft sont idéales et vous pourrez les réutiliser à de nombreuses occasions.

Espaceurs muraux

Les cales universelles brevetées offrent trois avantages : elles restent en place dans la position souhaitée, peuvent être emboîtées entre elles à volonté et sont utilisables comme cales ou comme écarteurs grâce à leur modularité. Positionnez régulièrement ces cales comme écarteurs contre le mur et positionnez régulièrement les plaques de plâtre.

Comment poser des plaques au plafond seul

Lors de la pose des plaques de plâtre, deux mains ne suffisent pas toujours, notamment lors de la pose au plafond. Mais il existe là encore un outil très utile : le kit d'immobilisation pour plaques de plâtre qui permet à une personne travaillant seule de poser des panneaux, notamment au plafond.

Les outils et agrafes permettent un travail facile, sûr, avec un moindre effort physique, sur murs, plafonds et en particulier surfaces obliques.

Les plaques sont fixées puis vissées à l’aide de la bride d’immobilisation et les croisillons de fixation qui sont ensuite retirés et réutilisables pour les plaques suivantes.

L’étai de wolfcraft est lui aussi une aide précieuse pour la pose de plaques volumineuses aux plafonds et surfaces obliques. Sa tige est extensible de 1,6 à 2,9 m, supporte jusqu’à 30 kg et peut être réglée de façon précise à l’aide d’un mécanisme à pompe.

6. Fixer les plaques

Vous fixez les plaques de plâtre sur les profilés métalliques à l'aide de vis à filetage fin.

Les têtes de vis doivent être légèrement noyées pour obtenir ensuite un bon résultat de rebouchage par l'enduit. Attention : n’enfoncez pas la vis trop profondément, car cela endommage la couche de carton et la vis n'aura plus de prise suffisante.

Le bon vissage

Profondeur parfaite

Vissage pas assez profond

Vissage trop profond

La bonne profondeur, automatiquement

Vous préférez jouer la sécurité ? Dans ce cas, l'adaptateur de vissage pour plaques de plâtre est la solution qu'il vous faut, car permet rapidement et simplement de trouver la bonne profondeur de vissage. Il convient à toutes les visseuses sans fil standard et permet de positionner toutes les vis pour plaques de plâtre courantes – indépendamment de leur longueur, de leur filetage et de la présence ou non d'une pointe de centrage.

Dispositions des plaques

Lors du vissage, veillez à ne pas poser de joints croisés, mais à fixer les plaques de façon décalée. Pour ce faire, commencez la deuxième rangée avec une demi plaque par exemple.

Il est facile de poser des plaques sur des murs qui n'ont pas de charge importante à supporter. Mais si vous prévoyez par la suite un carrelage, il est recommandé d’appliquer un double revêtement. Dans ce cas, ces deux plaques sont posées l'une sur l'autre.

7. Intégrer les installations électriques et autres

L'espace entre les profilés métalliques permet de passer des gaines et de poser des matériaux isolants. Dès la conception, vous devez prendre en compte les zones d'installations. Lors de constructions sèches, il est évidemment possible de s'en écarter, mais un plan précis vous aidera à vous orienter et vous assurera de ne pas percer plus tard par inadvertance dans des conduites.

Vous pouvez tirer les gaines électriques avant de poser le deuxième côté de votre cloison sèche. Pour ce faire, passez les gaines dans les ouvertures prévues dans les profilés métalliques.

7.1. Positionner les prises et les interrupteurs

Choisissez l'emplacement exact des prises et des interrupteurs avant de percer les ouvertures dont vous aurez besoin. Le guide d'installation vous sera d'une aide précieuse. Il permet en effet de déterminer et marques les emplacements pour les prises et interrupteurs standard.

Les niveaux à bulle verticaux et horizontaux contribuent à positionner exactement les repères de perçage. Avec les gabarits de marquage du guide d’installation électrique, les espaces nécessaires sont reportés sur le mur en un instant. La graduation intégrée permet également d’obtenir les écarts qui conviennent entre les interrupteurs et les cadres de portes, en alliant confort et rapidité.

7.2. Percer des évidements

Passons à la deuxième étape : les évidements qui conviennent sont à effectuer dans les plaques de plâtre à l’aide de la scie-cloche en acier carbone d'un diamètre de 68 mm. La géométrie spéciale des dents de cette scie-cloche garantit une découpe précise dans le bois, le contreplaqué ou les panneaux MDF.

Pour d'autres installations, la scie-cloche réglable AH 45 – 130 est particulièrement adaptée. Son réglage de 45 à 130 mm permet d'effectuer des perçages de tous diamètres pour les travaux d'installation électrique.

8. Enduire les joints

Félicitations : votre mur est monté. Passons maintenant à des travaux de précision. Vous pouvez rectifier les joints, les légers défauts d’alignement ou les imperfections.

Vous ne devez procéder à cette opération que lorsque vous êtes sûr que les plaques de plâtre ne « travailleront » plus sous l’effet de la chaleur ou de l’humidité, par exemple si vous venez de poser une chape ou de nettoyer. Si plus aucun changement n'est à prévoir, vous pouvez commencer.

Enduire les trous et les irrégularités

Mélangez votre enduit dans un récipient propre, conformément aux recommandations du fabricant.

CONSEIL : versez la poudre de plâtre dans de l’eau, laissez tremper le mélange et ensuite, ne rajoutez plus d’eau. Le plâtre ne serait plus assez solide.

Enduisez dans un premier temps tous les trous de vis et autres irrégularités. Utilisez une spatule de surface wolfcraft pour travailler vite et efficacement. Cachez les raccords avec de l'enduit à l'aide d'une spatule, puis lissez à l'aide du plattoir.

Jointer les angles

L'utilisation de cartouches vides est un moyen astucieux d'appliquer l'enduit, en particulier dans les coins. Vous pouvez fabriquer votre propre enduit, à moindre frais, puis le verser dans les cartouches de 310 ml.

1.Ouvrez la cartouche vide à l’aide du couteau à cartouches wolfcraft, qui dispose de deux tranchants sous protection plastique pour ouvrir la cartouche, puis raccourcir et couper en biseau la pointe de celle-ci. La découpe de la pointe se fait selon le principe du coupe-cigare, la forme biseautée permet de trouver l’angle idéal pour la pointe de la cartouche.

2. Retirez le fond de la cartouche vide pour la remplir d'enduit à l'aide d'une spatule. L’enduit est protégé contre le dessèchement et peut être appliqué avec précision.

3. Placez la cartouche dans un pistolet à cartouche. Le nouveau pistolet MG 600 PRO convient parfaitement, car il est adapté au traitement des colles et des mastics durs.

4. Appliquez de l’enduit dans les endroits à jointer. L'application de l'enduit avec la cartouche permet de traiter les coins difficiles à atteindre.

5. Enfin, lissez l’enduit à l’aide d’un plattoir adapté. La spatule lisse-joints en silicone est facile à nettoyer, convient parfaitement au lissage des coins et permet un lissage net.

Deuxième technique d’enduit

Après séchage, retirez les bavures d'enduit visibles à l'aide de la spatule de surface. Pour obtenir une plus belle surface, vous pouvez appliquer une deuxième couche d'enduit après le séchage.

Sur les plaques dont les arêtes sont aplaties, vous pouvez également procéder par bandes à joints. Dans ce cas, trois passes sont nécessaires.

9. Poncer

Désormais, le plus gros du travail est terminé et vous pouvez passer au ponçage fin. Les joints des plaques de plâtre, en particulier, exigent un ponçage soigné, à l’aide d’une ponceuse manuelle, qui permettra d’obtenir une surface parfaitement lisse. Pendant cette étape, il est important de veiller à ne pas endommager la couche de carton des panneaux.

Un ponçage ergonomique

Pour une progression plus rapide du ponçage et afin d'améliorer la stabilité de la cale sur le mur, wolfcraft a créé une ponceuse rotative ergonomique de 225 mm.

Le plateau auto-agrippant permet d'utiliser tous les patins à mailles abrasives d'un diamètre de 225 mm. Plus le ponçage est soigné, plus les résultats seront uniformes.

Utilisez tout d’abord une toile à gros grains puis choisissez un grain plus fin pour le deuxième passage. Cela en vaut la peine !

Poncer les plafonds

La ponceuse rotative s’utilise aussi bien à la main qu’avec le manche télescopique qui permet non seulement un travail ergonomique en hauteur, au plafond, mais aussi de rester à une distance plus confortable de la poussière dégagée lors du ponçage des murs.

CONSEIL : après le ponçage, il est recommandé d'appliquer une couche d'apprêt (voir recommandations du fabricant), sur les plaques de plâtre.

Des résultats impeccables !

Avec une bonne préparation et des outils adaptés au projet, vous aurez non seulement du plaisir à réaliser vos travaux de cloisons sèches, mais ils seront également une véritable réussite. Il n’y a rien de plus satisfaisant que de voir son travail récompensé par des résultats soignés. Nous espérons que notre manuel, ainsi que nos astuces et nos outils, y auront contribué.

Téléchargements

Manuel pour monter des cloisons sèches & Liste d'achats pour les cloisons sèches

Monter des cloisons sèches

pdf 12 MB

Autres projets

Découvrez aussi ces projets :

Poser des portes

Nos outils facilitent tellement le travail que même des personnes sans expérience, mais motivées, se lancent dans le projet.

Vers le projet

 

Poser des sols stratifié et vinyle

La pose de sols stratifié et vinyle est un projet de bricolage apprécié, que des bricoleurs sans grande expérience peuvent réaliser.

Vers le projet

 

Rénover un escalier

Économisez votre argent en rénovant vous-même votre vieil escalier en bois. Notre gabarit pour marches d'escalier garantit des résultats parfaits.

Vers le projet